Quelques morceaux de moi

← Retour au journal

décembre 2019

Nothing

Tout à l’heure, je suis allée courir. Je me sentais mieux, plus tranquille, un petit peu plus sûre de moi. C’est si vite parti… ça s’en va et ça ne revient pas, ou alors, seulement pour quelques instants, comme si c’était un effet d’une drogue quelconque qui ne pouvait durer indéfiniment. Comme si me sentir bien n’était pas ce pour quoi je suis faite et que je ne pourrais jamais en avoir plus que quelques échos. Peu importe au final ce qui va se passer, je ne me sens pas capable d’y faire face. Je me sens sans aucune force, juste bonne à être balayée par les (...)

Leçon

Les plus sages savent comment vivre. Mais ce ne sont pas les plus sages qui survivent. (...)

The end

Parce qu'il faut bien que j'en parle, à un moment ou un autre. Que ce soit la fin de notre monde ou simplement ma fin, c'est-à-dire, ma mort, il fallait que j'écrive quelque chose à ce sujet. On dit souvent que la fin de quelque chose signifie le début de quelque chose d'autre. Une fin, un commencement. Je ne sais pas ce qui m'attend, après ma mort, et je ne tiens pas à le savoir. Et il en est de même pour la fin du monde. Beaucoup de personnes en parlent, beaucoup disent que cela arrivera plus tôt qu'on ne le croit, et beaucoup se préparent. Ils se préparent à survivre. (...)